Décennies de mycologie amateur..

Rencontres de mycologie au fil des ans..

Mise sur pied de la Fédération..

Le premier conseil d’administration de la FQGM..

Conseil d’administration.. 

 

 

 

 

 

 

 

 

KalmDécennies de mycologie amateur.. 

Les premières mentions écrites et passablement explicites de récoltes de champignons au Québec dateraient de excursions du naturaliste suédois Pier Kalm lors de son périple entre Charlevoix et Montréal. Ces mentions figurent dans son ouvrage «Voyages de Pier Kalm au Canada en 1749». Une bonne dizaine d’espèces y sont relatées avec mention de leur habitat et des sites de cueillette.

Il y eut certainement, tout au long des siècles, des cueilleurs expérimentés ainsi que des connaisseurs d’espèces comestibles ou à usages médicinaux et pratiques. On retrouve entre autres quelques mentions dans la revue «Le Naturaliste Canadien» et les inventaires d’Albert Payette et autres naturalistes du début du vingtième siècle.Pomerleau

Au Québec, les regroupements des mycologues amateurs en associations ont débuté durant les  années 1950. Le Docteur René Pomerleau, célèbre mycologue québécois reconnu pour ses travaux en phytopathologie et en mycologie,  y a contribué ardemment. Le nombre d’association s’est accru régulièrement  jusqu’à ce jour. On compte actuellement douze associations distribuées un peu partout sur le territoire québécois et plusieurs autres clubs actifs ou en devenir. Il faut également mentionner le regroupement Mycoquebec voué à l’inventaire et la description des espèces répertoriées sur le territoire québécois.

Image result for go to top icon png

Rencontres de mycologie au fil des ans..

ExcursionDepuis les années 1980, le associations de mycologie ont plus ou moins régulièrement organisé des fins de semaine d’activités  vouées à la cueillette de champignons, agrémentées de dégustations, de conférences et d’ateliers de formation.
Des fins de semaine mycologiques conjointes furent organisées de 1994 à 1996 entre les groupes de Montréal, Alma, Québec et Rimouski respectivement. En 1998 eut lieu le premier Foray de la North East Mycological Federation (NEMF) tenu au Québec, à Duchesnay, organisé conjointement par les cercles de Montréal, de Québec et la NEMF.
 
DuchesnayLa rencontre de 1998 fut l’occasion idéale pour jeter les bases d’une rencontre annuelle des associations québécoises suite à une réunion de représentants des 7 associations alors participantes. L’idée d’une rencontre annuelle a été reçue avec enthousiasme et la Société de Mycologie d’Alma s’est offerte à recevoir les mycologues amateurs du Québec, début septembre, durant la fin de semaine de la Fête du Travail, de 1999.  
AlmaDepuis, 1999, chaque année les mycologues se rencontrent pour une fin de semaine d’échanges, d’excursions, de conférences. Àtour de rôle, les différentes associations de mycologie reçoivent leurs vis-à-vis d’un peu partout au Québec. 
Depuis la tradition demeure.
2009
   

Image result for go to top icon png

Mise sur pied de la Fédération..

logoQGM

En 2010, le 24 novembre, les lettres patentes sont délivrées par le registraire des entreprises du Québec et les règlements généraux approuvés le 31 août 2011 lors de la première assemblée générale de la FQGM. 

 

Le premier conseil d’administration de la FQGM..McNeil

Raymond McNeil, président (2011-2014) à qui l’on doit le démarrage et l’incorporation de la fédération sans compter son implication dans des dossiers de conservation de territoire tel que le Parc de la Chute de Ste-Ursule et des inventaires mycologiques. Ses livres de mycologie servent de référence aux mycologues pour l’apprentissage et l’identification des espèces. 

 

mycorhizes 

 J. André Fortin, vice-président (2011-2015), sommité en recherche scientifique dans le domaine des symbioses mycorhiziennes, autant impliqué dans les aspects fondamentaux qu’appliqués de la mycologie. Ses travaux de la première heure  sur les symbioses mycorhiziennes lui valent une réputation tant québécoise qu’internationale.

 

   

logoalma

Michelle Bouchard, secrétaire (2011-2012), mycologue amateure de longue date, présidente de la Société de mycologie d’Alma et co-organisatrice de plusieurs rencontres annuelles de mycologie dans la région du Lac-St-Jean.

 

 

GINCO

Yolande Dalpé,  trésorière (2011-2014), chercheure scientifique  avec expertise en taxonomie et physiologie des champignons, initiatrice et responsable de la collection nationale de champignons mycorhiziens arbusculaires et membre active des Mycologues amateurs de l’Outaouais, collabortrice à trois rencontres annuelles de mycologie en Outaouais..

 Image result for go to top icon png

Conseil d’administration actuel.

Présidence: Yolande Dalpé (Outaouais)

Vice-présidence: Pauline Dubé (Rimouski)

Secrétariat: Pauline Hamel (Bois-Francs)

Trésorerie : Gilles St-Amand (Côte-Nord)

 

 

Image result for go to top icon png